La porosité : 6 minutes pour tout comprendre

Quand j’ai commencé mes recherches pour retrouver mes cheveux bouclés, je voyais le terme “porosité” partout. Malheureusement, je ne trouvais que peu d’informations sur le sujet qui, bien souvent, se contredisaient ; je n’y comprenais rien – j’ai laissé tomber. 

J’y suis finalement revenue un an plus tard, car je ne trouvais pas de routine efficace ; j’ai passé plusieurs semaines à essayer d’appréhender la notion de porosité. Une fois le sujet maîtrisé, le résultat fût sans appel : boucles mieux définies, moins de frisottis et même un changement de texture ! C’était donc ça le secret, connaître sa porosité ? Et bien…oui. Et aujourd’hui, je t’explique tout, sans prise de tête (tu vas économiser des heures de recherches sur Internet à te tirer les cheveux, chanceuse !). C’est parti ! 

Télécharge l’e-book !

Il reprend les points principaux et tu as un test pour connaître ta porosité !

Quand j’ai commencé mes recherches pour retrouver mes cheveux bouclés, je voyais le terme “porosité” partout. Malheureusement, je ne trouvais que peu d’informations sur le sujet qui, bien souvent, se contredisaient ; je n’y comprenais rien – j’ai laissé tomber. 

J’y suis finalement revenue un an plus tard, car je ne trouvais pas de routine efficace ; j’ai passé plusieurs semaines à essayer d’appréhender la notion de porosité. Une fois le sujet maîtrisé, le résultat fût sans appel : boucles mieux définies, moins de frisottis et même un changement de texture ! C’était donc ça le secret, connaître sa porosité ? Et bien…oui. Et aujourd’hui, je t’explique tout, sans prise de tête (tu vas économiser des heures de recherches sur Internet à te tirer les cheveux, chanceuse !). C’est parti ! 

Tout d’abord, qu’est-ce que la porosité ? 

La porosité est la capacité du cheveu à absorber l’hydratation et l’humidité, essentielle à sa bonne santé et à la définition des boucles. Constitué d’écailles, le cheveu est plus ou moins poreux en fonction du positionnement de ses écailles, qui seront dès lors plus ou moins resserrées. 

Quels sont les différents types de porosité ? 

Il existe 3 types de porosité : la porosité forte, moyenne, et faible, identifiables au microscope en fonction du positionnement des écailles du cheveu (plus ou moins relevées).

Illustration des 3 types de porosité
Issu de mon e-book “Les 3 étapes clés pour trouver ta routine”

Pourquoi est-ce important de connaître sa porosité ? 

Nos cheveux ont avant tout besoin d’une chose : d’hydratation (autrement bonjour les cheveux mousseux, secs et les frisottis). Identifier sa porosité permet de savoir :

  • Comment bien hydrater ses cheveux (faire pénétrer l’hydratation dans la fibre capillaire) ;
  • Comment conserver l’hydratation (garder l’hydratation dans la fibre capillaire).

Type de boucles, porosité : c’est quoi le plus important ? 

Sans aucun doute : la porosité. Elle nous renseigne sur l’état de santé du cheveu tandis que le type de boucles correspond à l’esthétique du cheveu : les boucles seront plus ou moins lâches, ou plus ou moins serrées. 

Comment se caractérise un cheveu très poreux (porosité forte) ?

Le cheveu très poreux est un cheveu qui a ses écailles relevées ; cela signifie que l’eau n’a aucune difficulté à pénétrer la fibre capillaire mais s’en va facilement : l’hydratation pénètre facilement, mais ne reste pas. 

Qu’est-ce qu’un cheveux peu poreux (porosité faible) ?

Le cheveu peu poreux est un cheveu qui a ses écailles resserrées, très collées ; l’eau a un peu plus de mal à pénétrer la fibre capillaire, mais une fois qu’elle y est, elle y reste ! 

Qu’est-ce qui rend le cheveu très poreux (et ouvre les écailles) ? 

Plusieurs facteurs sont à l’origine d’une porosité élevée : l’environnement, les traitements, ou encore la génétique.

L’environnement : 

  • Les expositions au soleil répétées;
  • L’eau de mer, l’eau chlorée; 
  • Le frottement contre les vêtements en laine, 
  • Les coiffures trop serrées;
  • Des démêlages trop agressifs;
  • L’usage de serviette en coton;
  • Les manipulations répétées;
  • L’eau calcaire.

Les traitements : 

  • L’utilisation de la chaleur (brushings, sèche cheveux à forte température);
  • Les traitements chimiques (colorations, décolorations);
  • Les lissages à répétition (lissage quotidien, lissage brésilien, lissage à la kératine);

La génétique : 

  • Dans le cas des cheveux très bouclés / frisés / crépus, le sébum a plus de difficultés à se répartir sur le cheveu, ce qui le rend moins protégé des agressions extérieures;
  • Les cheveux fins auront tendance à être très poreux.

Qu’est-ce qui rend les cheveux peu poreux (et resserre les écailles) ? 

  • Les colorations végétales à base d’henné;
  • Le henné neutre;
  • Les rinçages acides fréquents (rinçage au vinaigre de cidre, rinçage au citron);
  • Les cheveux épais auront tendance à être peu poreux.

Le cheveu peu poreux est considéré comme sain, c’est un cheveu qui n’a subi aucun traitement chimique ou tout autre élément cité plus haut pour les cheveux très poreux. Il faudra cependant adopter une routine spécifique pour l’aider à absorber l’hydratation.

Et les cheveux à porosité moyenne ? 

Ce sont des cheveux qui sont en bonne santé. L’hydratation pénètre assez facilement, et reste relativement longtemps dans le cheveu. 

Comment reconnaître son niveau de porosité ? 

On entend souvent parler du test du verre d’eau, qui consiste à mettre ses cheveux sans produit capillaire dans de l’eau tiède pendant 5 minutes et observer s’ils coulent ou s’ils flottent. En fonction, on conclut le niveau de porosité.

Illustration du test du verre d’eau pour évaluer la porosité
Issu de mon guide “Les 3 étapes clés pour trouver ta routine”

Ce test est malheureusement trop aléatoire : il reste difficile de s’assurer qu’un cheveu ne contient aucun produit et son poids aura aussi un impact sur son flottement ou non. Le mieux reste d’analyser le comportement des cheveux. 

Pour t’aider à comprendre ta porosité, j’ai créé un quiz super facile (9 questions). Il est accessible sur mon guide spécial porosité que tu peux télécharger gratuitement ici.

Peut-on avoir plusieurs porosités ? 

Oui. Il est d’ailleurs assez rare de n’avoir qu’une seule porosité, et que celle-ci soit la même des racines aux pointes : les pointes sont les parties des cheveux les plus anciennes et qui potentiellement ont subit le plus de manipulations, traitements ou détériorations. 

La porosité peut-elle changer ? 

Oui. En fonction des habitudes, gestes et soins apportés, la porosité pourra passer d’une porosité faible à moyenne ou forte (dans le cas d’une nouvelle coloration par exemple), ou au contraire passer d’une porosité forte, à une porosité moyenne ou faible (dans le cas d’une coloration végétale avec présence de henné neutre puisqu’il resserre les écailles). Il conviendra alors d’adapter sa routine en fonction.

Alors, comment être sûre de ma porosité ? Et quels soins apporter à mes cheveux ? Quelles habitudes adopter en fonction de leur porosité? 

Pour avoir toutes ces réponses, télécharge mon guide gratuit spécial porosité (9 pages). Il t’aidera à reconnaître ton niveau de porosité ainsi que les gestes et habitudes à adopter pour en prendre soin !

E-book gratuit “Les 3 étapes clés pour trouver ta routine naturelle”

L’e-book t’explique les 3 étapes clés pour trouver la bonne routine à adopter pour le besoin de tes cheveux bouclés ! En seulement quelques pages tu vas :
  • ​​Comprendre tes cheveux bouclés et la notion de porosité ;
  • Connaître les habitudes capillaires à adopter en fonction de la porosité de tes cheveux;
  • Savoir te constituer une routine naturelle efficace !
👇🏼 SI CET ARTICLE T’A PLU, ENREGISTRE-LE SUR PINTEREST ! 👇🏼


Partager ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commence une recherche et appuie sur Entrer

Panier

Votre panier est vide.